L’île d’Oléron

Gatseau

L’île d’Oléron se trouve à peu près à mi-chemin entre Nantes et Bordeaux, sur la côte Atlantique. Elle est au cœur de ce qu’on appelle « les pertuis charentais », cette zone très particulière entre l’estuaire de la Charente et l’estuaire de la Gironde. Vous trouverez dans ce même secteur les îles de Ré et d’Aix et la petite île Madame.

L’île d’Oléron est reliée au continent par un pont, construit en 19­66, désormais gratuit. Si vous nous rendez visite vous entendrez certainement parler du grand débat du moment qui est l’instauration d’une écotaxe… La question divise vraiment les habitants de l’île.

L’île compte environ 25 000 habitants à l’année, mais l’été ce chiffre est multiplié par dix. Donc si vous avez le choix, je vous conseille de venir en avril, mai, juin, jusqu’à mi-juillet, ou en septembre, ce sont les moments les plus agréables. Un petit week-end en plein hiver pour s’aérer la tête est également une excellente idée.

C’est une île d’environ 30 km de long sur 8 km de large, qui offre une richesse de paysages très importante : marais salants, longues plages de sable et forêts de pins au sud ; puis, apparition de pointes rocheuses et de boisements de chênes verts, au fur et à mesure que l’on remonte la côte ouest ; falaises au nord ; zones de marais et de vasières sur certaines parties de l’est…. Cette variété d’ambiances est très agréable et en visitant vous aurez vraiment l’impression de vous retrouver parfois dans les Landes, parfois en Bretagne, ou encore vers Guérande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.